Publicité index

Pub articles cadre

Si on alimente une LED avec un générateur de tension, il est préférable d'intégrer au circuit électrique une résistance. Si cela n'est pas fait, on se retrouve dans le cas d'une source de tension sans résistance en série. Ce fonctionnement est risqué du fait de la piètre régulation de la valeur du courant.

Montage :

Branchement d'une LED sur un générateur de tension avec une résistance en série

Les LEDs, même prises au sein d'un même lot, possèdent des caractéristiques courant-tension qui diffèrent. L'ajout d'une résistance en série avec le générateur permet de mieux maitriser la valeur du courant comme le montre le schéma ci-contre :

Caractéristiques I(V) de plusieurs LEDs alimentées par un générateur de tension (une pile) avec une résistance en série

La résistance permet de mieux maitriser la valeur de la tension aux bornes des LEDs. toutefois cette régulation est loin d'être toujours satisfaisante car on a, dans ce cas, des différences relatives importantes entre les les trois LEDs. Ce qui n'est pas nécessairement acceptable par le cahier des charges.

L'ajout de la résistance en série engendre un échauffement, ce qui est préjudiciable à deux titres :

  • Cette dissipation thermique consomme de l'énergie et réduit le rendement global du système
  • La chaleur générée participe à l'échauffement du système, ce qui peut causer, entre autre, des problèmes de fiabilité et des dérives colorimétriques.

Tout est affaire de point de vue et de puissance

Les considérations relatives à ce mode d'alimentation sont à prendre avec attention car tout dépend du système. En effet, on ne peut pas concevoir un système d'alimentation d'une lampe à LED sans considérer le contexte.

Si on utilise des LEDs de puissance alimentées sous 1 ampère, l'échauffement dans la résistance sera énorme (plusieurs Watt) et l'uniformité du flux sera très gênant. Un consommateur ne mettra pas une centaine d'euros dans un système qui n'est pas de qualité! Donc un autre type d'alimentation est nécessaire dans ce cas là.

A l'inverse, si on monte des LEDs 5mm alimentées sous 20mA, l'échauffement sera très faible et on pourra se permettre de placer une résistance de valeur "importante" (pas trop quand même) afin de bien maitriser la valeur du courant et donc la luminosité. Donc ce mode d'alimentation sera parfaitement adapté (performances correctes et coûts réduits).

La résistance matérialise les résistantes présentes dans le circuit.

 

 


 

EuroLED

 

Actualités

Copyright © 2019 Portail d'information sur les LEDs, les OLEDs et éclairage. All Rights Reserved. Designed by JoomlArt.com. Joomla! is Free Software released under the GNU General Public License.