Publicité index

Pub articles cadre

L'éclairage est une des dernières technologies à être encore largement contrôlées analogiquement. Notamment chez les particuliers où le ON/OFF est le comble de la sophistication alors que chaque membre du foyer possède du matériel électronique ultrasophistiqué. Que peut-on justement attendre de l'éclairage dans les années qui viennent ? Et quel sera le rôle de joué par la standardisation ?

C'est la vie..

Pub articles cadre

De tout temps des technologies sont apparues et d'autres ont disparues. La cohabitation de plusieurs technologies, certaines émergentes, d'autres vieillissantes, peut se dérouler différemment.

Le cas le plus classique est lorsqu'une technologie émergente, porteuse de progrès, prend des parts de marché aux technologies déjà en place. Après une entrée timide de la nouvelle technologie sur le marché du fait d'une part de son prix élevé et d'autre part des réticences de certains acteurs du marché, elle s'impose et devient dominante. Parallèlement l'ancienne technologie perdure dans des niches où la nouvelle technologie ne peut pas s'imposer.

  • Plusieurs cas de figure sont possibles, parmi eux :
    La technologie émergente ne parvient pas à s'imposer (cas du mini-disc de Sony) et on reste aux technologies déjà existantes.
  • Il existe plusieurs technologies émergente en compétition. Un cas récent est celui du Blue-Ray (Sony) et du HD-DVD (Toshiba) qui se sont disputés la succession du DVD. Sony a, pour une fois, remporté la "guerre des formats". A ce propos, je vous conseille la lecture de cet article : La revanche de la Betamax.
  • La technologie récente se développe mais l'ancienne reste en place et continue à être utilisée dans des proportions équivalentes à la nouvelle technologie.

En tant que consommateurs, nous subissons ces guerres technologiques mais nous en sommes aussi les premiers bénéficiaires. En effet, ce sont les perspectives de ventes (nos achats) qui poussent les industriels à développer de nouveaux produits.

Du côté des industriels, les évolutions technologiques sont des enjeux colossaux qui peuvent, en peu de temps, précipiter une société vers la faillite ou la propulser vers les sommets, faisant le malheur ou le bonheur des actionnaires et des employés. En outre, les évolutions technologiques restructurent le marché à tous les niveaux, allant de la R&D à la manière de consommer.

Les standards, les connaissances technologiques, mais aussi les lois ou encore les marchés sont des facteurs qui contribuent à l'émergence de nouvelles technologies. Le rôle des standards est trop souvent sous-estimé, et on oublie généralement vite les technologies mortes-nées alors qu'elles étaient supérieures à d'autres qui se sont imposées. Plus généralement, les standards sont le passage obligé à la fabrication de nouvelles générations de produits, plus fiables et plus efficaces [Zissis 2006].

 

[Zissis 2006]

Prenons de la hauteur

Lorsque l'on considère plusieurs familles de produits, ces dernières connaissent des évolutions technologies suivant des cycles qui leur sont propres. Néanmoins il serait naïf de considérer ces évolutions indépendantes les unes des autres. En effet, elles ont souvent la même origine : une évolution technologique en amont (dans la conception, la fabrication...). Par conséquent les technologies suivent toutes le même mouvement général.

Application au cas des LEDs

Les LEDs sont à replacer dans leur famille : se sont des composants optoélectroniques de puissance. Par conséquent, leur évolution est logiquement semblable à celle des microprocesseurs qui suivent la loi de Moore. En effet, les LEDs doublent leur flux tous les 18-24 mois [Zissis 2007]. Par conséquent il est aisé de conjecturer quant aux performances futures des LEDs.

L'éclairage, lui aussi, doit être replacer dans un contexte plus large. Eclairer est une fonction qui répond à un besoin : celui de voir lorsqu'il n'y a pas de soleil.

Les concepteurs des produits dont la fonction est "éclairer" utilisant les technologies qui sont à leur disposition, il est tout à fait logique que les produits d'éclairage adoptent les évolutions technologiques qui sont disponibles au moment de leur conception. Depuis plusieurs décennies, un mouvement de fond entraine la technologie en avant : le passage de l'analogique au numérique. Ce passage a été amorcé par les transistors dans les années 40-50 et s'est poursuivi par l'évolution des formats de stockage de contenus. Il est donc tout à fait logique que l'éclairage suive ce mouvement : qu'il effectue le passage de l'analogique au numérique.

Une prophétie d'illuminé ?

Cette évolution de l'éclairage n'est donc pas un mythe ou une prophétie d'illuminé mais seulement une réalité future parfaitement explicable. D'ici quelques années, les consommateurs pourront commander leur éclairage, aussi bien quantitativement que qualitativement. Il sera alors possible d'asservir la quantité de lumière en fonction des apports extérieurs. Mais aussi de contrôler la température de couleur afin de se réveiller avec une lumière qui possède les même caractéristiques que le soleil qui se lève, à l'aube... Les rayons de couchées de soleil seront alors reproductibles à l'infini, chez soi.

Quant aux OLEDs, qui constituent des sources étendues, elles pourront être disposées sur des pans entiers de murs. Il sera alors possible d'afficher ce que l'on souhaite, où l'on veut, au grés de nos désirs. Nous pourrons alors tous se créer des univers personnalisables à l'infini. Allant de la pièce à coucher immergée dans les profondeurs sous marines, au salon avec vue sur les plus monuments du monde. Quant au plafond, les lustres pourront être mis au rebus : vous pourrez programmer la teinte de ce dernier, et choisir le type de nuages. Il sera même possible d'afficher en temps réel les ciels de différents endroits du monde. De belles nuits à la belle étoile à domicile en perspectives...

La migration des technologies vers le numérique

De nombreuses technologies sont passés au numérique. Voici une illustration de cet état de fait :

Mise en perspective de l'éclairage avec les technologies qui sont passées au numérique [Doc CREE]

Les LEDs sont donc une évolution logique dans le domaine de l'éclairage. Attention qu'il ne se produise pas une guerre des formats qui empêche les LEDs de se développer et de devenir la technologie dominante. En effet, d'autres technologies, encore à l'état embryonnaire ou plus abouties, pourraient rafler la mise...

Source

[Zissis 2007] Georges ZISSIS Présentation du séminaire ECRIN-Eclairage 2007, UT Troyes, Juin 2007

[Zissis 2006] Georges Zissis, Stuart MuckleJohn. Standardizing mesopic vision conditions and incidence on light sources science and technology  in  International Standardization as a strategic tool, 2006.

[Document Cree] Document issu des slides commerciales de la société Arrow

Pub articles cadre


 

EuroLED

 

Actualités

Copyright © 2017 Portail d'information sur les LEDs, les OLEDs et éclairage. All Rights Reserved. Designed by JoomlArt.com. Joomla! is Free Software released under the GNU General Public License.