Publicité index

Pub articles cadre

Principe physique

Une lampe à décharge fonctionne sur le principe de la luminescence. Une décharge électrique est créée entre deux électrodes placées dans un bruleur rempli de gaz rare, de vapeurs métalliques (Na, Hg) et de terres rares. La décharge excite les atomes (les ionise) et génère un arc électrique. Fiat lux !

Généralement la décharge fait émettre à du mercure un rayonnement ultraviolet qui excite une substance fluorescente qui est déposée sur la surface intérieure du verre. Cette substance alors émet de la lumière blanche en transformant le spectre du rayonnement qu'il reçoit (il décale les longueurs d'onde vers les plus grandes longueurs d'ondes).

L'électronique augmente les performances des lampes à décharge en permettant :

Réamorçage à chaud

Attention les lampes à décharge ne peuvent pas être raccordées à un rhéostat.

Historique

1813 : découverte de l'arc électrique par Sir Humphry Davy

1940 : des lampes à décharge commencent à remplacer les lampes à incandescence (on les appelait "tube à néon". Ce tube produisait une lumière rouge orangée (donc de mauvais IRC) et était donc mauvais pour l'éclairage domestique.

Gaz Couleur Champ d'application
Néon Rouge
Néon+Ar+Hg Bleu
He Rose
Na Jaune
Hg Verdâtre
Néon+Na Routes
Cs et HG ou Li et Hg Stades

Vocabulaire Anglais

LPS = low-pressure sodium

HPS = high-pressure sodium

MH = metal halide

MV = mercury vapor


 

EuroLED

 

Actualités

Copyright © 2017 Portail d'information sur les LEDs, les OLEDs et éclairage. All Rights Reserved. Designed by JoomlArt.com. Joomla! is Free Software released under the GNU General Public License.